Classé X

Nous likâmes

Vous likâtes

Ils likâtent

Penser comme personne, parler comme tout le monde

La priorité des priorités ? La remise en état du système de vidéo-surveillance dont l’efficacité a récemment fait ses preuves.

M. Musk et M. Zuckerberg veulent en découdre… pour de bon ! Côté milliards, ça s’équilibre, mais M. Musk pèse trente kilos de plus que M. Zuckerberg ! Pour se départager, il ne leur reste plus que le bon vieux double-décimètre… la foule s’impatiente.

Stage de parentalité – Baromètre de la tolérance.

On ne nous dit, peut-être, pas tout, certes, mais c’est pour ne pas que l’on s’inquiète ! Franchement, qui voudrait TOUT savoir ?

Les uns contre les autres – Les uns sans les autres.

Y’a un type… il tord les cœurs et les arrache des poitrine pour leur inoculer de l’amour, les nettoyer et les sortir de l’ombre… à mon avis, il est positif.

L’avenir de la jeunesse, c’est la retraite.

« Je n’ai jamais été d’un seul tenant », Andy Warhol. Moi non plus.

Dashiell Hammet à Ernest Hemingway : « Pourquoi tu ne vas pas au jardin jouer au cerceau ? »

Il faut vous avouer quelque chose, on s’est bien marrés.

Stromboli, pour un volcan, ça fait pas sérieux.

Condamnés aux loisirs forcés.

S’ils n’étaient pas vos parents, partiriez vous en vacances avec ?

Tous ceux qui sont obligés d’être drôles, tous ceux qui sont condamnés à ne pas l’être.

« La jeunesse est barbare, c’est pour cela qu’elle est belle » Le désir de guerre.

« Il m’arrive même d’avoir encore des envies explosives en contemplant les vitrines d’avant Noël pleines à péter de marchandises et ceux qui les lèchent », Le Désir de guerre.

« Comme le pillage est exaltant et la destruction aussi », Le désir de guerre.

« Nos héros étaient Antonin Artaud à Rodez, Georges Bataille au bordel et Ernest Borgnine dans La Horde sauvage. Il fait bien que jeunesse se passe ! », Le désir de guerre.

« Vider des mots creux de leur contenu » n’est pas à la portée de n’importe qui.

Vrai comme un roman – faux comme un récit.

On pense vite quand on ne sait rien.

Savoir l’histoire, oublier les faits.

Qu’est-ce qui protège le mieux : la Vaseline ™ ou les barbelés ?

Le vrai et le faux ont des accords secrets.

Tout savoir et ne rien comprendre.

On est chez soi de là où l’on part.

Il faut que sagesse se passe.

La tache des algorithmes est largement facilitée par ceux qui en sont la cible : 94% des lecteurs de blogs politiques ne lisent que des blogs du même bord.

Ceux qui ont pleuré en secret n’ont pas pleuré.

« Quand on se rend compte qu’on a un style, c’est le début de la fin », Dashiell Hammet.

C’est pas le temps qui est détraqué, c’est la météo.

« Si vous me lisez pour apprendre quelques chose, retournez plutôt à l’école », Stephen King.

Simone de Beauvoir, c’était une baiseuse, mais moins que Marie France Garaud.

J’ai quelques doutes, mais d’après Danielle Sallenave, Jean Paul Sartre aurait fait de la boxe.

Si vous avez quelqu’un à tuer, il ne vous coûte rien d’être poli », Sir Winston Churchill.

Désormais, il faudra tolérer que des « maladroits, des ignorants et des crédules » (Paul Valéry), défigurés par d’effroyables tatouages, sachent ce que doit être l’art.

C’est maintenant de notoriété publique, Christian Boltanski était le Foujta de la Shoah, allons plus loin dans l’analyse: Jean-Michel Basquiat c’était l’Utrillo de Noho.

« Je suis tous les écrivains que j’ai lu », Jorge Luis Borges.

« L’écrivain est quelqu’un qui arrange les citations en retirant les guillemets », Roland Barthes.

Désespéré, mais pas découragé.

Ce qui est gai disparaît plus vite que ce qui ne l’est pas.

Liberté – Egalité – Beyonce (graffiti).

« La colère des imbéciles remplit le monde », Georges Bernanos.

Si l’on n’essaie pas de réussir à n’importe quel prix, l’échec n’a aucune valeur.

Certes, je rôde dans les parages de l’ambition, mais je suis encore loin du compte.

« Je suis qui je suis », Pap Ndiaye (Le Monde)… le genre de truc qui ne pardonne pas.

Ces écrivains se croyant originaux sont comme les enfants qui trépignent en serinant : « Je dis ce que je veux ».

La poésie va avec tout.

L’Autriche, pas le vin.

Ecartez les jambes de la réalité, après, on verra.

Les critiques préfèrent les mauvais livres, ils se lisent plus vite.

Qui cherche l’infini n’a qu’à fermer sa gueule.

Vous permettez que je me tutoie ?

Palimpzeste.

« Rien ne plaît davantage à ce qui existe que le fait d’exister doit avoir un sens », T.W Adorno.

Les gens intelligents qui croient pouvoir se dispenser d’être habiles sont stupides.

Une balle de perdue, dix de retrouvées.

Il gagnait à être méconnu.

Keith Richards fait plus vieux que Jack Lang, mais il y ressemble.

Le boomerang est casanier.

« Tous les éditeurs sont des chiens », Edmund Wilson.

« Un auteur, un écrivain, le plus souvent n’est pas un homme […] c’est une pute », Gaston Gallimard.

« Je suis loin d’abonder dans mon sens », Madame de Sévigné.

L’ambition d’échouer.

On se perd dans la connaissance, on se retrouve dans l’ignorance.

En art, les règles sont faites pour être transgressées à condition de le respecter.

« La citation doit être si bien intégrée au texte que le sot la croit plagiat », Nicola Gomez-Davila.

Les raisons de l’admiration que l’on vous porte seront, inévitablement, celle de la haine qui ne manquera pas de suivre.

« On se console jamais de ne plus fumer », Charles De Gaulle.

La virtuosité donne mal au cœur.

Le vrai, c’est toujours le contraire.

L’éternité… c’est vague.

Scoutenaire.

Seul le geste compte, mais le goût s’avère plus important que le geste.

Le commun peut être simple, mais le simple ne sera jamais commun.

Touche pas à mon despote.

Plutôt se vendre que se donner.

« L’envers, c’est les autres », José Luis Borges (ou, peut-être, moi).

Freedéric Roux

Le truc le mieux après gagner au jeu, c’est perdre au jeu. Nick Dandalos.

Trop d’artistes tue l’art.

La fuite au prochain numéro.

– J’aurais pu écrire la même chose.

– Pourquoi tu l’as pas fait ?

L’installation est la nature morte d’aujourd’hui.

Pseudonymat.

Tchao putain !

Le milan étend l’aile – et le vent vient.

L’infinie possibilité des impossibles.

Les avant-gardes ne sont pas épuisées, elles sont courbatues.

Il faut absolument s’en foutre !

L’argent c’est toujours vulgaire lorsque ce sont les pauvres qui en parlent.

Pierre Lescure = Pierre Tchernia.

Vide grenier : AV une bibliothèque blanche et un vélo.

« Ne me donne pas du « Monsieur » alors que tu as la main sur ton flingue. Appelle-moi « ducon » » », Rob Roberge.

Nelly Kaprielian = Mariella Righini

Loïc Prigent = Jacques Chazot.

Aimer, c’est loucher.

On a tort d’avoir toujours raison.

« Les individus qui savent tout et ne comprennent rien », Edmund Wilson (d’après Simon Leys).

Ionesco/Liberati -Ici Pourris.

Back & White.

— La force prime le droit.

— De quel droit ?

— Du droit du plus fort.

— Dans ces conditions.

Un silence grandiloquent.

Si l’on y réfléchit bien, il est plus étrange d’être vivant que d’être mort.

Insulter quelqu’un le rend digne d’intérêt.

Œdipe Purple.

Simili Queer

J’aime Hem’

La cabane/le bordel/les vestiaires

Pile ou farce.

Flèche au cul, le dernier des Algonquins vole.

« Trois, c’est le commencement du parlementarisme », Charles Péguy.

Le haka, je suis contre.

Si l’on ne peut nous dispenser de l’existence, au moins que l’on nous dispense de l’éternité.

Et dire que Patrick Dewaere s’est suicidé et que Gérard Depardieu est toujours vivant.

C’était une vraie pute doublée d’une authentique Sainte Nitouche.

Se noyer dans un verre à pied (le détail a son importance).

Tout ce qui est refait est à refaire.

L’impassibilité des nouveaux écrivains de Minuit c’est l’atonie du yaourt et du jambon blanc.

« C’est le propre des choses essentielles de nous paraître aussitôt familières », Paul Nougé.

Et 1 et 2 et 3, Papy, je t’encule !

La fin des idéologies c’est l’idéologie réalisée (je ne sais pas où j’ai écrit ça, mais je suis sûr de l’avoir écrit).

Etre à moitié compris c’est déjà pas mal.

Yves Michaud est à la philosophie ce que les rillettes du Mans sont à la gastronomie.

Les écrivains de l’accord et ceux de la dissonance.

La littérature du tapage et celle du potage.

Mourir ? Une bonne idée comme une autre.

La disparition de ce qui n’existe plus est passée inaperçue.

Ceux qui « travaillent la langue », ceux qui évoquent « le rapport au corps » et puis ceux qui écrivent des livres (tellement rares que je les ai oubliés).

Ne pas oublier ceux qui « mettent en abyme ».

Pauvre, mais cher.

Je suis très influent, mais c’est secret.

« Les jeunes m’emmerdent. Je le dis sans intention de vexer. Plus précisément : ils sont hors de mes préoccupations. Et – franchement – je ne souhaite rien d’autre que d’être hors de leurs », Jean Zabrana.

Retraité freelance.

« L’intelligence artificielle ne remplacera jamais le juriste », Sabine Zylberblogen… me fait irrésistiblement penser à : aux échecs, l’ordinateur ne battra jamais l’être humain.

L’adieu aux larmes.

Tous ces écrivains qui s’imitent ne supportent pas d’oublier un seul guillemet.

Prostateur.

Le vieillard est impatient.

Picasso n’avait pas de jolie mains.

Tous ceux auxquels un massacre donne de l’importance.

Le prolétariat abat les cloisons.

Et les idiots inutiles, ils servent à quoi au juste ?

La lésion d’honneur

Le écrivains pour syndicats d’initiatives (nombreux dans le sud-ouest).

Et comme de juste, l’obscénité suivra l’indécence.

Tous les mensonges sont des rêves.

Sépharabes.

Ceux qui montent sur leurs petits poneys.

Ceux qui, montés sur leurs petits poneys, regardent le monde de haut (leurs pieds touchent le sol).

Mais où sont passé les bobtails ?

Montagne périnée (air connu).

Se taire, mais bruyamment (j’essaie).

On avait la bande à Baader, ils ont la bande à Beigbeder.

Isreal.

Mon jouer de rugby préféré ? Owen Farrell… Erich Von Stroheim ! Robert Mitchum dans La nuit du chasseur ! Le croisement parfait de Lee Van Cleef et de Jules Berry.

Les dialogues de Michel Audiard (comme ceux de Sacha Guitry ou de Marcel Pagnol) sont surécrits, ce qui permet aux acteurs de surjouer… pour le plus grand plaisir des spectateurs.

Pour le Jugement dernier, je n’avais pas d’invitation et, pourtant, Dieu et moi avions des chose à nous dire.

Le carottes sont cuites : Chrissie Hynde en couverture de Rock & Folk et Laure Adler sur celle de l’Equipe Magazine.

Ceux qui sont virtuellement courageux.

Bock 16 – Farrell 15. A l’impossible, nul n’est tenu.

Scupide

« L’absence est la forme la plus pure de la présence », James Joyce.

« Je suis une pianiste, je ne suis pas une chanteuse, je ne l’ai jamais été… c’est un accident », Nina Simone.

Larbin à la moutarde.

Je n’aime pas du tout les livres que les gens croient que j’écris.

Le Clézio, profond comme une sole.

115 Rohtko au garde-à-vous comme 115 Christ en croix à la queue-leu-leu (à moins que ce ne soit l’inverse).

Monet ! Monet ! Monet ! (Abba).

Proctologue commotion.

Gudrun Esslin descendait en droite ligne de W.F Hegel.

Moins j’écris, mieux je dors.

« Je n’aime pas écrire », Antoine Blondin.

Trop n’est pas assez.

Grand magasin = Temple + Encyclopédie.

Il ne faut pas croire que « les gens » ne savent pas ce qui est bon, ils préfèrent juste ce qui ne l’est pas.

Ceux qui se réclament de leur ignorance. Ceux qui la revendiquent comme une connaissance.

Un pied dedans, un pied dehors et les deux pieds dans la merde.

Je me suis toujours demandé ‘il y avait du bouillon KUB dans les textes écrits « à l’os ».

Quatarstrophe.

Ceux qui veulent que la réalité confirme la fausseté de leurs théories.

Mon boucher s’appelle Monsieur Teste.

Hurler avec les mous.

Des œufs de lump, un verre de Tariquet, un livre d’Eric Reinhardt, voilà le bonheur.

Aigri pas le succès.

Nous cherchons la morale dans le crime.

Libraire ça finit par braire.

Dans littérature, il y a rature.

Ceux qui veulent à toute force vous faire goûter ce que vous n’aimez pas.

Historion.

Ceux qui écrivent aux journaux.

« Un thermomètre permettant de prendre le pouls », Le Figaro, j’aimerais bien en acheter un, mais où ?

Le toi est haïssable.

Ce n’est pas l’atmosphère qui est irrespirable, c’est nous qui respirons mal.

Pétain de sort !

Les toros trouvent que Michel Leiris y connaît que dalle.

Etre ou peut-être ? Telle est la question.

Ceux qui vous prêtent des intentions et oublient de vous les rendre.

Les philosophes ont des marottes qu’ils font passer pour des concepts.

Elle avait fait chirurgie identitaire.

Ceux qui ont des réponses à des questions qu’ils ne se posent pas.

Etre heureux ne suffit pas à notre bonheur, il faut que les autres ne le soient pas.

Chat GTI fera à la littérature ce que Wikipedia a fait à l’encyclopédie.

Les menteurs me dérangent moins que ceux qui crient détenir la vérité (en réalité, ce sont les mêmes).

L’ironie que l’on approuve n’en est pas une.

L’humour que l’on comprend n’en est pas un.

On ne répare rien, on rafistole.

Charles Baudelaire parle d’une « grande barbarie éclairée au gaz », la barbarie n’a pas bougé (enfin… un peu), mais elle est désormais éclairée aux halogènes. C’est le progrès, il n’y a pas beaucoup d’ombres !

Passe devant, je te couvre.

Aujourd’hui, j’ai mordu ma dentiste. 65 ans que j’attendais ça.

Il faudrait donc choisir entre l’Intelligence artificielle et l’intelligence automatique.

Verser des larmes à son dossier.

Le HPI est casse-couilles, je répète : le HPI est casse-couilles.

L’aphorisme sidère plus par le son que par le sens.

Finalement, Michel Delpech ça a mieux vieilli que Claude Lelouch, peut-être même que Claude Sautet.

Au trop.

Tous ces graphistes buvant du Spritz encombrent les terrasses… Karcher !

Ceux qui confondent le vraisemblable et la réalité.

Légitime défonce.

« Les hommes qui montrent trop leur intelligence sont comme les femmes qui montrent trop leurs seins », Antonio Lobo Antunes.

Sévices compris.

Pervers polymorve.

On achève bien les cheveux.

Pas de quoi fouetter un tchat.

L’avenir de la jeunesse, c’est la retraite ressemble beaucoup à : « Le futur de la jeunesse, c’est la vieillesse » (Marcel Mariën). Comme j’aime beaucoup Mariën, je m’en félicite.

Qu’est devenu le sous-commandant Marcos ?

Disparaitre souvent, mais jamais pour toujours.

Les mineures ne veulent pas qu’on leur impose le majeur.

Logotomie.

Avant, j’assortissais mes jugements à la couleur de mes chaussettes, depuis que je n’en porte plus, j’avoue ne plus trop savoir quoi penser.

Non seulement, il ne sert à rien d’avoir raison trop tôt ; non seulement, il ne sert à rien d’avoir raison tout seul, mais il ne sert à rien d’avoir raison tout court.

Je m’étonne que l’on s’étonne de la misère sexuelle des misérables.

Ayataulard.

Le chien aboie, le chameau blatère.

J’aime beaucoup ce que je fais, je n’aime pas qu’on me le dise.

Ceux qui demandent qu’on leur fasse confiance (à qui, il ne faut, surtout, pas faire confiance).

Est-ce qu’une voiture croit en celui qui la conduit.

Se coucher avec les boules.

Zonard mayonnaise – Connard laqué… c’est la fête !

Ceux qui veulent vous faire regarder de force ce que vous ne voulez pas voir.

Ce que vous décidez de ne pas regarder, ça vous regarde.

« Vous feriez mieux de dégainer vos yeux », Tenkei Denson.

Le lait est un moment du veau.

Ce qu’il faisait bien, c’était sans le faire exprès.

Ceux qui ont mal au dos parce que vous les avez déménagés cent fois.

Ready-mage.

Ça limite les ébats.

Je fais partie du peuple… à temps partiel.

Le problème, c’est le premier connard qui vous dit que ce que vous faites, c’est « pas mal » ou bien même : « super ».

A penser contre soi, on est pas sûr de gagner.

Ça imite les débats.

Ceux qui révisent leur jugement.

Wuhanizer.

Je lui ait fait des avances qu’elle a remboursées.

Mépriser la corne, mais ne pas la quitter des yeux.

Débarrassez-nous de toutes ces causes justes qui nous rendent injustes.

Ceux qui s’en doutaient, mais ce sont tus.

Ceux qui savaient, mais qui n’ont rien dit.

A presque 80 balais, je viens de découvrir le véritable sens d’une expression utilisée par mon père : « colique bâtonneuse ».

A Noël, on s’empoisonne.

« Il n’est rien de plus uniforme que nos paysages et nos villes sont toutes semblables », Hyperman.

Tout va mail.

Antipasthique.

Les (grands-)parents voulaient changer le monde, les (petits-)enfants ne cracheraient pas sur un stage non rémunéré, les parents trouvent ça normal. Tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes possible.

La lumière nous a volé la nuit.

On va faire aujourd’hui avec la « nature » ce que l’on a fait hier avec le prolétariat : s’en occuper.

L’histoire n’est pas finie, c’est un remake.

Ceux qui se fâchent avec vous puisque vous avez toutes les raisons de vous fâcher avec eux.

Le besoin d’explication – le désir de mensonge.

Aux armes mitoyens !

Plouc émissaire.

Ni vieux ni naître.

Il n’est pas très difficile d’être réactionnaire, il suffit d’ouvrir les yeux ; pour ne pas l’être, il faut un peu d’imagination.

Facile c’est pas facile.

Les gens ne changent pas, ils deviennent ce qu’ils étaient déjà.

Tout ce que j’apprends, je le savais déjà.

Le problème de la classe ouvrière c’est qu’elle n’est pas une minorité visible.

Il y a des trucs… Modiano, Woody Allen, j’avoue, je ne comprends pas.

Ceux qui ne comprennent pas que : quand c’est fini, c’est fini.

Ceux qui ne voudraient pas être pris pour des touristes quand ils font du tourisme.

Tuez les tous, Dieu ne les connaît pas.

Le problème des artistes n’est pas de faire n’importe quoi, mais de ne pas pouvoir faire autrement.

Obus incertum.

Je n’ai plus l’âge d’avoir dix ans d’avance.

Greta Thurnberg me fait penser à Björk.

Je dépense donc je suis.

« Ils prenaient leurs souvenirs pour des droits », Rivarol.

« Avoir des idées au large dans un cerveau étroit », Rémy de Gourmont.

« Dieu se rit de ceux qui déplorent les conséquences des faits dont ils chérissent les causes », Bossuet.

Le bas blesse.

Woke & roll.

Hier on avait AttalI, aujourd’hui, on a IAttal.

Les graphiques prouvant tout et son contraire me manquent.

« Rien d’autre à espérer/Qu’une fois de plus/Recommencer/Et ajouter/A ses anciennes défaites/Une défaite nouvelle », Bertold Brecht, dit aux obsèques de Jaime Semprun.

L’aphorisme manque d’air, mais ce lui que l’on y respire est plus pur.

Les idées sont dans les choses », William Carlos William.

Se méfier de ceux qui ont perdu toutes les batailles, ils gagneront la guerre.

Un peu de mytho, un peu de Metoo.

L’espoir fait livre.

Rendez-moi ce que j’ai volé.

Larmes de rasoir.

Le fantôme de l’Omerta.

Rachida Dati à la culture, j’applaudis à tout rompre.

Les pauvres ont une tendance naturelle à faire confiance à ceux qui les appauvriront davantage.

C’est la technologie qui imagine, pas nous.

Prolovitch, on la lui ferait à l’endroit, il comprendrait pas ce qui se passe.

On ne se souvient plus d’Edouard Balladur, c’était pourtant l’homme politique le mieux habillé du territoire.

Ceux qui aiment vos livres et ceux de écrivains que vous n’aime pas.

« L’art doit déplaire », Karl Kraus.

Kentucky Fried Book.

Ceux qui rêvaient d’un avenir différent, mais qui vivent avec leur temps.

Le problème, c’est d’avoir son âge à l’âge que l’on a.

Rocky et ses frères.

Ce que je sais faire, je ne le fais pas.

Il n’est jamais trop tard pour mal faire.

Il n’est jamais trop tard, non plus, pour ne rien faire.

Ramer avec une raquette, ça n’avance pas.

Jeux de nains, jeux de vilains.

Vivement hier.

Vaché qui rit.

« Il peut jouir d’un terrible avantage, il a toujours tort. Comment le combattre ? », Ludwig Hohl.

Si l’on est poète, on n’écrit pas de poésie.

Ceux dont on sent bien qu’ils se parfument.

Je rêve mon œuvre plus que je ne la réalise.

Il serait plus juste d’écrire : je rêve mon œuvre plus que je n’y travaille.

Le roman des années à venir : la saga d’un type se croyant parti pour être Kennedy et qui finira comme Thiers in Mon agenda de la Pléïade, janvier 2019… pas mal vu, mais en tous les cas, pas encore écrit.

« On se doit de ne pas être poétique en poésie, tel est le secret », Ludwig Hohl.

Du sel

Un bol de riz

Un brin de céleri.

Louis Simon Dardéres

En avant vers les grands échecs.

Mon corps est courageux, le reste ? Moins.

Riz

Sel

Céleri

Louis Simon Dardéres

« All night, alone, I marry the bed », Anne Sexton.

Pas assez de succès – pas assez de rancœur.

Soumission vindicative.

Je n’écris pas, je suis écrit.

Dumblr.

« Cette pétition est ridicule. La poésie tout le monde s’en branle et c’est très bien comme ça, c’est là dans un no man’s land définitif qu’elle peut rester vivante, inventive, palpitante et sauvage. Miaou. Signé Tata Underground » (Marie Laure Dagoit).

Entre moi-même et moi, il n’y a pas grand chose.

Le bain du bien.

Paquignon a trouvé, je ne suis pas excentrique, je suis périphérique (d’où, peut-être, ma tendance à tourner en rond, mais à contresens.

« If you want to write exactly what you have seen, you don’t have to be distracted by what you have seen », Neil Young.

Johnny Crash, Hate Moss, John Whale, Tubular Ball, etc.

Roman : parler des autres pour parler de soi ; récit : parler de soi pour parler des autres. A quelques exceptions près (nombreuses).

« Le monde est rempli de gens qui portent des sons à l’oreille sans rien dire à l’esprit », Madame de Lespinasse.

« Rien n’est si bas que d’être haut avec ce qui vous est soumis », Idem.

On vit à mi-temps et en liberté surveillée, et, pour peu, on s’en vanterait.

Le pire n’est pas certain, il est probable.

Jupitre.

Nauséablonde.

E pericoloso ma non troppo.

« L’homme qui a le courage de vivre est le maître du monde comme celui qui est prêt à mourir », G. Leopardi.

« Mes seins m’ont ouvert toutes les portes », Sofia Vergara.

Littérature qui ressemble, littérature qui rassemble.

Aujourd’hui est annulé, demain, on verra.

Ce n’est, peut-être, pas la peine de faire des frais d’uniforme, les collégiens sont tous habillés pareil.

On nous cache encore des choses, ainsi, par exemple, James Bond est noir, c’est entendu, mais il est, aussi, trans.

De tout temps à jamais, la fonction primordiale des agriculteurs a été de violer la nature, pas de la respecter.

Exploitant agricole, ça dit bien ce que ça veut dire, non ?

Agricultueurs.

Ça fait longtemps que l’on n’a pas stocké de sucre dans la baignoire.

Franchement, le Christ, moi, je m’en doutais.

Ceux qui visent juste et ceux qui visent à côté (les photographes).

Palachnikov.

Même avec le temps qui passe, il reste toujours quelque chose de la beauté, de la joliesse, pas grand chose.

D’après ses propres dire, Anais Nin n’aimait pas « sucer le pénis ». Dommage.

Les mecs plus féministes que les féministes me font furieusement penser aux bourgeois amoureux du prolétariat circa 68.

Loana = Georgette Lemaire (les seins en sus).

C’est qui la planète ?

Quignardises exquises.

Gode rêche.

UN clitoris, UNE bite… comment voulez-vous que ça marche ?

L’improvisation, ça ne s’improvise pas.

Entrer dans la légende à reculons.

Un homme, ça se dépêche.

S’étrangler de sourire.

Personne n’est quelqu’un.

Jongler avec les fous.

J’ai mes riches.

Signe particulier : géant.

L’ingénu est léger, Cioran est lourd.

Ceux qui vont mourir ont honte, alors que, dans le fond, il n’y a pas de quoi.

Ecouter les images.

Je suis revenu de beaucoup de choses sans souffrir de courbatures pour autant.

— Mettes-vous à ma place.

— Franchement, j’ai pas trop envie.

Né prématuré, il est mort prématurément.

Lorsque les bons écrivains sont reconnus à leur juste valeur, il ne reste plus personne pour les lire.

Je ne crois même pas à ce que je crois.

Se tuer sans déranger.

Voir les choses comme elles sont, franchement ça ne fait pas envie.

Ce que j’écris n’a guère plus d’importance que ce que je ne lis pas.

Il faut bien le reconnaître, tous ces gens qui nous gouvernent ont de bien sales gueules.

Je ne suis même pas sûr de reconnaître.

Il souriait à pleine gencives.

Je m’aime moins quand je m’ennuie.

Etre pauvre ne m’enrichit pas.

J’ai failli écrire des chefs-d’œuvre et puis j’ai eu peu d’être emmerdé.

Elle en voit de belles la police des rêves.

J’irais pisser sur vos tombes.

« Dieu vit que cela était bon », il est le bien le seul.

Lorsque l’on parle de soi, on ne se reconnaît pas.

Tel est pris qui croyait surprendre.

Ne pas se faire d’illusions en est une.

Ne pas se mêler de ses affaires.

Les portes fermées ne claquent ps.

Je ne partage pas mes opinions.

La guerre du goût est menée par des réformés.

Ma conscience connaît mon inconscient.

Chut ! rien n’a changé !

0 à 0, match nul, balle au centre : la vérité apprend du mensonge comme le mensonge apprend de la vérité.

Imiter les originaux.

Don Quichiotte.

En fait, je n’ai jamais fait autre chose que boxer contre mon ombre.

La liberté sera obligatoire ou ne sera pas.

Nous sommes tous des intermittents du spectacle ( sans le statut).

Que devient la langue de l’intelligence écrite par des imbéciles ?

« Il m’est infiniment agréable de vous parler de Stéphane Mallarmé, parce que c’était lui et parce que c’est vous », Léon Paul Fargue.

Tête à calque.

Je commence à comprendre ce à quoi Hergé faisait allusion lorsqu’il parlait des « jeunes de 7 à 77 ans ».

La classe crève les yeux, les vertus sont invisibles.

Pleurnichiard.

Abdolescent.

Ceux qui apprendront la mort de leur amis sur Instagram.

Il menait une vie de biarrot de chaise.

Faut-il croire aux vérités établie sur de mensonges ?

« Ecrire, c’est entrer dans l’obscurité des autres », Nina Bouraoui ; pour y voir plus clair ?

« C’est l’aphorisme qui a le souffle le plus long », Karl Kraus… je prêche pour ma paroisse.

Scutenaire a dit : « L’âge use la laideur comme il use la beauté », c’est pas vrai.

« C’est curieux, si la forme n’est pas nouvelle, le fond ne l’est pas non plus », Rémy de Gourmont.

Garder une chose présente à l’esprit : les comédiens jouent la comédie.

L’adieu aux larmes.

Douanes sans frontiéres.

Editions de Minuit : plat, mi cuisiné.

Je crois que je vais attendre d’être mort pour publier mes œuvres posthumes.

S’ils avaient des cheveux, les chauves auraient l’air bizarre.

Il y a deux sortes de morts-vivants : les morts et les vivants.

Le futur, c’est gai ; le passé sera triste.

L’Obs à moëlle.

Une mauvaise action rapporte toujours davantage qu’une bonne. Dans ces conditions…

Vide prose.

Tous ces livres coups de poing finissent par e colle la migraine.

Il y a les livres « écrits à hauteur d’homme » (ne pas les lire couché), ceux qui « tiennent la note » (se munir d’un diapason) et puis, bien-sûr ceux qui sont « écrits à l’os » (mais garantis vegan).

Les ratés ne vous rateront pas (d’ailleurs, ils ne m’ont pas raté), mais ceux qui réussissent ne me réussissent pas davantage. Que faire ?

Penser ses plaies ?

Question cinéma, j’ai une seule chose à dire : Jodie Foster, c’est pas un pédé.

La lâcheté est très acceptable pourvu qu’elle ne se targue pas de courage.

« Qui n’est pas invité ce soir n’existe pas socialement », Gérard Miller au mariage de Fabienne Servan-Schreiber et de Henri Weber (15/09/2007).

Essayé (one more time) de regarder La Grande librairie, je n’y suis pas arrivé (otra vez), j’ai éteint lorsque je me suis rendu compte qu’ils allaient tous engluer ce pauvre Simon Johannin dans le même potage aux vermicelles, et que j’allais avoir honte.

Ceux qui ont l’air de dire des choses importantes, ils disent des choses importantes ?

Dieu nous enterrera tous.

C’et le week-end des combats courts : Joshah/Ngannou : Boël/Saporta… fait dire qu’ils étent un brun déséquilibrés.
L’archipel du hashtag.

Les bonne idées que l’on aurait honte d’exploiter.

La vérité, c’est ce que que l’on croit.

Je vais et je viens entre tes riens

Sciences Pol-Pot.

J’assisterais volontiers à des émissions de télé où des gens n’ayant rien à dire ne diraient rien

« Regarder la mort en face », ça sert à quoi exactement ?

J’aime beaucoup ne pas écrire.

J’imagine que, su j’avais 20 ans aujourd’hui, je voudrais que Laure Adler, elle dégage ; quand j’avais 20 ans, il y a un demi-siècle, je le voulais déjà.

Cool, Manu, c’est juste un sac !

Deux fléaux menacent, désormais, nos fragiles existences : la poésie et le vélo-cargo.

Que Serra, Serra !

Feu rire.

Je m’étonne toujours que les bourgeois s’affligent de la condition de la bourgeoisie leur attribue.

Je ne suis pas fâché avec tout le monde (pas encore), je suis fâché avec le monde.

Writears.

J’accuzi !

J’utilise « en revanche », mais pas la peine de faire le malin ou le prof, je sais que « par contre » veux dire la même chose pour ceux qui ne l’utilisent pas.

Womanneken-Pis

Quand je pense que je ne peux même pas me vanter d’avoir écrit un mauvais livre.

Pourquoi ne voit-on qu’un seul côté du Suaire de Turin ?

Au secours, le futur revient.

André le Beau a rejoint Guy le Bon.

« Je ne suis pas pour les femmes, je suis contre les hommes », Karl Kraus.

La bite baisse/Le nombril pousse.

Ce que l’on ne trouve nulle part que l’on retrouvera partout.

Marc Knopfler = John McEnroe.

J’aime beaucoup ce que vous ne dites pas.

A vendre quart d’heure de gloire. Jamais servi.

Ceux qui regrettent particulièrement de ne pas vous avoir édité (c’est pourtant facile, il n’y a qu’à demander).

Remember Nicole fuckin’ bastard !

Franchement, je me regretterai.

Val = Sim.

Semi médiocre.

Les ébats de société.

Mojito ergo sum.

J’achève !

Hallali abkar !

Aloha abkar !

« Un gros talent vole, un petit talent emprunte », Antony Quinn.

Pourquoi il y a t-il de l’art plutôt que rien ?

Le cal des cygnes.

J’ai toujours des doutes sur l’intelligence de ceux qui vitupèrent la bêtise.

Une dépression nerveuse me changerait les idées.

Ceux qui ont renoncé à changer le cours du monde et qui ricanent de l’impuissance des autres à le faire.

« Il ne faut pas confondre la revanche de la pensée avec la pensée de la revanche », Guy Borde.

Aujourd’hui, l’homme geint, la femme feint.

J’écris pour ceux qui ne me lisent pas (on imagine le succès).

Trancher des seins/couper des bites.

« On peut à la fois dire le faux et incarner le vrai », Joseph Andras, mais l’inverse peut arriver.

L’Un ne va pas dans l’autre.

Le talent, c’est rien ! Seul compte le courage d’en avoir.

Rien n’est donc prévu pour les enseignants en difficulté.

Joseph Andras ! Joseph Andras ! Joseph Andras ! Et, pourtant, c’est pas mon genre.

Les mecs bien habillés sont rares et ceux qui le sont (à Milan par exemple) frôlent le ridicule.

Se faire tatouer un papillon sur le mollet ou bien se suicider, c’est le week-end.

Je signale, à toutes fins utiles, que j’ai un « projet » de trois livres cherchant un éditeur assez gonflé pour parier sur un quasi-octogénaire cisgenre, blanc. Faites passer.

Je précise que les livres sont petits et déjà écrits (deux fois plutôt qu’une).

Franchement, ça fait pas envie.